JVeille 2018 – 15ème journée franco-suisse :

« Quelle veille pour les start-ups ? »

Le 14 juin à Besançon

Save the Date!

La 15ème journée franco-suisse en veille et intelligence économique s’est tenue jeudi 14 juin 2018 à Besançon à la COMUE (Communauté d’universités Bourgogne – Franche-Comté) sur le thème de « Quelle veille pour les start-ups ? ».

Pour aller de l’idée au marché, les entrepreneurs réalisent un parcours dans lequel la connaissance et l’évaluation de l’environnement stratégique, concurrentiel et de marché sont cruciales. Lorsqu’il identifie et construit l’opportunité entrepreneuriale, le start-upper est confronté à de multiples questions, qui portent sur les informations à rechercher (quelles sont les données pertinentes et leur degré de fiabilité, quelles sont les sources accessibles et à quel coût, comment équilibrer données secondaires et primaires, données quantitatives et qualitatives, quelle est la durée de validité de ces données), sur la façon de les interpréter (quels outils d’analyse et de traitement) mais aussi sur la structuration générale de sa sa démarche de collecte et d’analyse de l’information. La temporalité du projet et son degré d’avancement ajoutent à la complexité de la démarche : quelles informations rechercher lorsque le projet commence sur la base d’un simple concept innovant ou d’un résultat de recherche et qu’il faut identifier les applications possibles avant d’étudier le marché ? Comment étudier un marché émergent, sur lequel existent peu de données et peu d’acteurs ? Faut-il plutôt étudier ou construire le marché, comme le suggèrent les approches en termes de lean start-up et d’effectuation ? En quoi la conception orientée utilisateur modifie-t-elle l’approche du marché ? Comment étudier les marchés qui n’existent pas encore ? Comment construire puis adapter un plan de veille au fur et à mesure de l’avancée du projet ?

Ce workshop s’est proposé d’explorer ces multiples questions et d’apporter aux entrepreneurs et à leurs accompagnateurs des points de repère méthodologiques leur permettant de structurer une démarche de recherche d’informations et de veille, en l’articulant tout au long du processus entrepreneurial, avant mais aussi après la mise en marché. Il a été également accompagné d’exemples de projets innovants dans des secteurs d’activité variés, en BtoC et BtoB, et a mis l’accent sur les outils libres et l’exploitation des données digitales. Deux cas proposés par les participants ont été traités lors de la journée, ce qui a permis à ces derniers de s’approprier la démarche et de découvrir les méthodes et outils de veille adaptés aux start-ups.

Galerie